Cette semaine, je surmonte...


Cette semaine, je surmonte ma peur d'être bientôt au chômage

La décision est tombée. Un reclassement ou une adaptation de mon poste de travail au sein de mon entreprise n'est pas envisageable. Une "éventuelle" mesure de licenciement est donc envisager.
Evidemment, même si je savais que cette conclusion était possible, cela reste un coup dur et je sais que ça va être une nouvelle rude épreuve. J’ai essayé de ne pas céder à la panique, à l’angoisse et aux doutes quant à l’avenir. A 37 ans, ce sera ma toute première période sans emploi.
On a beau dire et répéter que l’argent ne fait pas le bonheur, la réalité, on ne le sait que trop bien, est toute autre. Sans crouler sous les millions, il est important de se sentir à l’abri du besoin et actif.
Depuis que j'ai eu ce courrier entre les mains, ma petite caboche se remplit d'un millions de questions : Vais-je retrouver du travail ? Dans quelle branche ? Comment faire avec mes séquelles ? Dans combien de temps ? Comment vais payer les factures ? ... et tant d'autres... Quoi ? Quand ? Comment ? Voilà le gros problème ! et les réponses risquent d'être longues et difficiles à trouver.
En quelques jours, le doute s’est vite installé, la fatigue et les insomnies s’en sont mêlées, et le moral a commencé à décliner alors que je n’y suis pas encore ! Et ce n’est pas comme ça que je vais rebondir correctement ! C’est pourquoi, en tentant d’adopter une attitude plus positive...

Cette semaine, j’ai essayé de surmonter ma peur suite à ce licenciement mais surtout celle du chômage.

Cette semaine, j’ai essayé de surmonter ma peur suite à mon prochain licenciement mais surtout celle du chômage.


Pour commencer, je pense qu'il va me falloir d’abord faire mon deuil, accepter la situation pour ce qu’elle est et tourner la page sur ce métier que j'aime même si il ne convient plus à mon état. Seulement voilà, chômage et licenciement vont remettre mes capacités matérielles en question mais pas seulement, c'est une remise en cause personnelle dans sa totalité ! Cette situation va m’obliger à vivre autrement. Mais ne dit-on pas qu’il vaut mieux contrôler sa souffrance que la subir ?
C’est pourquoi, je me suis dit qu’il fallait que j’essaye de voir les choses différemment. Un licenciement peut m’offrir de nouvelles opportunités et va me permettre de profiter de mon temps libre afin de repenser à ce que je veux vraiment, continuer à développer mes compétences et à acquérir des connaissances. En fin de compte, peut-être est-ce là une occasion de changer de vie une fois pour toutes  Et si chômage et licenciement m’offraient la possibilité de repartir sur de nouvelles bases ? De commencer de nouvelles formations, de m’intéresser à de nouveaux domaines de compétences, de me lancer dans des projets plus personnels ?


Pour repartir du bon pied, il est important que je prenne le temps de réfléchir à ce que je souhaite. Le bonheur passe aussi bien par l'épanouissement personnel que professionnel. Pour cela, il faut que je me demande et me renseigner sur quel est le premier pas à accomplir pour avancer vers sa réalisation. Même si je serais tentée de postuler tout de suite à tous les postes que je trouverais dans les petites annonces. Je ne dois pas me précipiter. Je pourrais très vite le regretter et m’enfermer dans un poste alimentaire qui ne me conviendrait pas du tout. La recherche d'un travail doit être réfléchie et ciblée. Et si cela me permettait enfin d’apprendre à mieux me connaître, continuer cette introspection que j’ai commencée, réfléchir à mes véritables  désirs et savoir ce que je veux vraiment faire ?


Cette semaine, j’ai essayé de surmonter ma peur suite à mon prochain licenciement mais surtout celle du chômage.
Pour affronter une épreuve, il faut se préparer au maximum à affronter tant qu'on le peut.
Pour commencer, il faut que je commence dès maintenant à me renseigner sur les informations qui me font défaut. Faire le point sur les formations qui pourraient m'intéresser ainsi que sur leurs dates d'inscription. Il est temps aussi que j’aménage mon coin bureau encore encombré pour travailler sur ma recherche d’emploi et de formation. Je dois faire attention à garder un rythme dans la journée : je me lève, je mets mon réveil et je structure sa journée avec un agenda et des listes : Il parait que c'est important de voir des gens en utilisant son réseau et en le développant. Je vais devoir faire des plannings de recherches de formations et d’emploi pendant 2 à 3 heures. Pour ne pas m’enfermer et rester trop inactive, je peux aussi par exemple faire du bénévolat, ce qui pourrait me permettre d’avoir d’autres idées et de rencontrer du monde. A côté de ça, je sais qu'il ne faut pas que j’oublie de me vider l’esprit, pendant ce temps défini où on se donne à fond dans autre chose, on oublie les problèmes.


J'ai lu que me plus important pour surmonter une perte d'emploi, c'est de garder confiance en soi et en ses capacités tout en croyant en sa bonne étoile… 🌟





Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Courage ! C'est le meilleur moment pour rebondir, tu as tout à fait raison. Plein de douces pensées et de bonnes ondes. 😘💖

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii beaucoup💗 On verra bien ce que l'avenir me réserve...

      Supprimer
  2. Je n'arrive pas à arrêter de pleurer en lisant ton billet... ça réveille plein de machins en moi... Pourtant, je te trouve hyper positive <3
    Gros bisous et courage !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 💗💗💗
      Je fais ce que je peux pour essayer de l'être, on va dire ....

      Supprimer
  3. Je me doute que ça ne va pas changer grand chose à ta situation si je te dis que je te trouve pleine de qualités et de ressources (difficile de me mettre à ta place et d'effacer tes craintes) pourtant je me dis qu'une fille comme toi devrait pouvoir espérer trouver un job à sa hauteur... comment t'aider ? je croise les doigts, je touche du bois et effectivement tu es en "droit" d'espérer que tout cela te conduise à un nouveau départ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui !! C'est adorable ! Merci beaucoup, ça me touche ! 💗💗
      J'avoue que la peur, le doute et l'incertitude commencent à s'emparer pas de mal de moi ! Je croise les doigts et norteils... Espérons que tout cela amène à un nouveau départ plus positif ! Je vais tout faire pour...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire